Ernst Serge PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Best of Verviers   
Mercredi, 19 Novembre 2003 06:16
Serge Ernst, le souriant auteur Verviétois de bande dessinée. Que ce soit dans la série Clin d'oeil,  les Zappeurs et aujourd'hui Génération Zapping, il est un adepte de l'humour et très observateurs des choses du quotidien. Vous le retrouvez chaque année en tant que dessinateur du calendrier scout. En 2008, il a été fait membre d'honneur du BD-Vesdre festival de Verviers. Festval dont il ne manque jamais une édition, comme celui qu'il organise chez lui dans le Sud à Eauze. Il habite dans le Gers en France.

 

Où habitiez-vous à Verviers étant petit ?

 

===> Avenue Mullendorff

 

Pouvez-vous nous raconter un souvenir d'enfance en rapport avec cette rue, ce quartier ?

 

===> C'est une rue horrible, car elle est très en pente. Et comme j'allais

à l'Institut St-Michel à pied chaque jour d'école, à l'aller cela

descendait, mais je ne me réjouissais pas spécialement d'aller aux cours et

le soir, je ne me réjouissais pas moins puisqu'il fallait remonter toute la

rue alors que j'avais déjà eu une journée exténuante...

Rien de positif dans cette rue. Pardon, dans cette avenue !

Je n'ai d'ailleurs jamais su qui était Mr ou Mme Mullendorff !

 

Plus généralement, un événement qui s'est passé à Verviers et qui vous a marqué ?

 

===> Ce n'est pas vraiment un événement, mais à cette époque, mon frère

faisait partie d'un club de cinéma à Verviers. Il avait co-réalisé avec

Raymond Delhaye et Jacques Hertay (deux verviétois) un court-métrage 8 mm

qui s'appelait "Crash" qui se passait entre autre dans le labyrinthe de la

place des Minières.

Ce film avait été primé à l'Eplicina en 1971. J'en étais d'ailleurs l'acteur principal avec Thierry Viroux (encore un verviétois).

Je voudrais d'ailleurs en profiter pour passer une petite annonce car nous

ne possédons plus la seule et unique bobine de ce film, je sais qu'elle a

circulé à Verviers et nous aimerions la retrouver...

 

L'endroit que vous préférez à Verviers (place, monument, bâtiment, parc,?)?

 

===> Architecturalement, j'ai une grande admiration pour la gare centrale.

Mais lorsque j'allais à l'école, l'endroit que je préférais était le

raccourci qui passait de la rue Crapaurue au "Pont aux Lions" par le Grand

Bazar, il y faisait chaud, les vendeuses étaient jolies et les odeurs de

confiserie me ravissaient pour la journée.

 

Où habitez-vous actuellement ?

 

===> Dans le Gers, où le soleil et les odeurs de magret de canard grillés me

ravissent tout autant.

 

 


 

 

Qu'est ce qui vous pousse à revenir à Verviers ?

 

===> Ma famille, mes amis que j'ai toujours du plaisir à retrouver, nous

n'avons pas toujours le temps de les voir, mais nous essayons de les

rencontrer tous au moins une fois tous les 2 ou 3 ans...

 

Verviers se transforme. . Quel le changement (dans la ville) qui vous a

le plus enchanté depuis votre départ ?

 

===> Personnellement, j'aime bien les piétonniers place du Martyr et place

Verte. Ainsi que la réfection de la gare centrale.

 

Une anecdote à propos d'une ambiance caractérisant bien Verviers ?

 

Comme je remonte souvent à l'époque de Noël, j'ai la nostalgie des odeurs de

marrons chauds que je retrouvais justement sur le piétonnier de la place

Verte.

 

Aimeriez-vous exposer un jour à Verviers ?

 

===> J'ai déjà eu l'occasion d'exposer des planches "Clin d'oeil" à la fin

des années 70 dans les locaux du journal "La Meuse" rue Xhavée..

Mais les planches "Zappeurs" sont moins vouées à l'exposition vu que les

originaux sont en N/Bl.

 

 


 

 

Lors de votre prochain retour à Verviers, quelle serait la première chose

que vous aimeriez faire et qui vous ferait plaisir ?

 

===> Aller dans un bon bistrot verviétois, bien chaud, bien typique et boire

une bonne bière belge... Ou manger une bonne gaufff' au succc'

 

 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.