Autour de CoBrA. ABC&Design. Jusqu'au 30 juillet PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Jeudi, 23 Juin 2016 16:40

 

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Curieuse aventure que celle de CoBrA, ce mouvement de renouveau artistique né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, tout comme le Surréalisme s’était développé après la Première. Dans un cas comme dans l’autre, on veut réagir contre une routine stérilisante. Très international dès le départ, en 1948,  CoBrA (pour Copenhague-Bruxelles-Amsterdam) réunira bon nombre d’artistes dont des œuvres de plusieurs d’entre eux sont exposées actuellement à l’Espace Art ABC&Design, à Verviers.

Si l’existence officielle de CoBrA s’achève en 1951, son influence se fera encore sentir bien au-delà de cette date, grâce notamment au Bruxellois Christian Dotremont qui restera un point de contact actif entre les artistes. Ce qui caractérise le mouvement CoBrA, c’est le souci de la spontanéité, qui permet de sortir de la longue querelle abstraction-figuration. Ces artistes s’intéressent donc aux arts primitifs, naïfs et populaires, mais aussi, logiquement, à ceux des enfants et des handicapés mentaux. La liberté de l’imagination va jouer un grand rôle, avec aussi l’utilisation de supports préexistants, comme le papier imprimé, qui apporte dans le tableau le graphisme de l’écriture, par exemple.

Jusqu’au 30 juillet, l’exposition Autour de CoBrA propose, à l’Espace Art ABC&Design, un ensemble évolutif d’œuvres dues à divers membres de cette constellation que fut CoBrA. Pierre Alechinsky y tient une place de choix avec des compositions de divers formats où l’on retrouve la fantaisie créative associée à une grande rigueur technique qui caractérise ce peintre et graveur pour qui l’image est le rapport complexe d’un thème – qui peut être un collage – avec des dessins plus ou moins figuratifs qui en forment le commentaire.

 


 

De Corneille, on ne manquera pas d’apprécier la décoration d’une voiture Smart aux couleurs pimpantes, mais aussi des travaux influencés par l’ethnologie, comme la Divinité africaine, ou encore un « quatre mains » réalisé avec Pierre Alechinsky.

 

 

En picorant dans le vaste vivier de CoBrA, le visiteur trouvera encore son bonheur dans de subtiles compositions de Serge Vandercam, Karel Appel, Louis Van Lint et leurs collègues, ou encore de "notre" Raoul Ubac, dont un beau monotype confirme implicitement l’attrait que le schiste et les ardoises ont toujours exercé sur l’artiste malmédien.

Proche par ses recherches de l’esprit du mouvement, Bram Bogart est représenté ici par une aquagravure et une de ces compositions matiéristes dont il avait le secret, tandis que sont aussi présents dans l’exposition des amis de la galerie tels que le peintre David Pirotte ou le sculpteur André Wilkin.

[Exposition Autour de CoBrA à l’Espace Art ABC&Design, rue du Viaduc, 28, à 4800 Verviers, jusqu’au 30 juillet, je : 17-20h, ve, sa : 14-18h. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , www.abcetdesign.be]            

Mise à jour le Jeudi, 23 Juin 2016 17:09
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.