Anne Maréchal / Jacques Maréchal : deux expositions PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Samedi, 02 Avril 2016 03:24

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Le talent est affaire de famille chez Maréchal. Sans même remonter d’une ou deux générations, il suffit de savoir qu’alors qu’Anne expose à Maison-Bois, son frère Jacques entame une nouvelle exposition chez ABC&Design.

 
Anne n’est cependant pas venue immédiatement à la peinture. Après une licence en Philologie romane, elle a, assez logiquement, enseigné, puis s’est enfin  lancée dans la peinture. L’exposition organisée par le Centre culturel de Verviers au Tennis de Maison-Bois démontre qu’elle a développé son propre créneau autour d’un visage féminin dont elle scrute et transcrit l’expression. En gros lan, un ou deux visages proposent le mystère de leurs yeux fermés.

À l’exception de ce que, sans jeu de mots, on pourrait considérer comme un clin d’œil à Modigliani, Anne Maréchal travaille un trait noir large qui s’inscrit dans un contexte dont la couleur définit l’ambiance, noir, grenat ou des ocres dont, plus ils sont lumineux, plus fin est le trait du dessin. L’ensemble de l’exposition laisse au visiteur l’impression d’une grande unité, d’une grande cohérence distillée au travers de.la diversité de ces visages.

[L’exposition des acryliques d’Anne Maréchal est ouverte au Tennis de Maison-Bois, Drève de Maison-Bois, 37, Theux, jusqu’au 22 avril, 5-12h et 14h30-18h – 12-14h30 et 18^22h clients du restaurant – tél. 087/29 90 90087/29 90 90, CCRV 087/39 30 60087/39 30 60]

 


 

------------

Jacques Maréchal-Muller, au cours d’une carrière bien fournie, n’a cessé de se renouveler tout en restant lui-même, aucune de ses expositions n’étant jamais une redite de la précédente. Et pourtant, depuis la première, en 1980, on reconnaît d’emblée "un Maréchal". Se défendant d’être un peintre abstrait, Jacques Maréchal nourrit ses œuvres d’une expérience de la vie perçue dans la réalité comme dans ses lectures. Et il laisse au visiteur la liberté du choix – ou du débat – entre la figuration et l’abstraction.

Intitulée Autrement Le Monde, cette exposition se compose principalement de grands formats qui donnent à ce peintre essentiellement gestuel toute latitude d’y projeter une sensibilité toujours à vif. Sur un fond généralement blanc, des graphismes noirs traduisent l’urgence d’exprimer la pression intérieure qui habite l’artiste. Dans ce qui peut ainsi paraître une confrontation du noir avec le blanc, s’immiscent de rapides plages d’ocre, quelques touches de rouge, un collage de papier imprimé, reflet d’une certaine actualité.

On peut également découvrir des zones d’un gris bleuâtre vivant comme une ombre portée, tandis que, dans des dimensions plus réduites, des formes régulièrement ordonnancées, avec des rehauts par exemple d’un bleu vif, emplissent toute la surface disponible et peuvent suggérer le formatage qui envahit implacablement notre mode de vie.

[Autrement Le Monde, exposition Jacques Maréchal-Muller, à l’Espace’Art ABC&Design, rue du Viaduc, 28, Verviers, jusqu’au 30 avril, je : 17-20h, ve, sa : 14-18h. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , www.abcetdesign.be]      

 

 

 

Mise à jour le Samedi, 02 Avril 2016 04:01
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.