Nadine Fabry à La Villa Sauvage. Jusqu'au 17/04 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Mercredi, 23 Mars 2016 22:25

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Tout en participant à l’exposition Regards de Femmes, jusqu’à ce 26 mars chez ABC&Design (voir notre Samedi Coup de cœur du 12 mars), Nadine Fabry présente à la Villa Sauvage un ensemble très personnel de peintures et dessins.

 
Au cours d’une carrière fort active, cette artiste, qui est romaniste de formation, a su combiner diverses formes d’expression et le souci d’y intégrer une part des réalités de notre époque, ainsi qu’en témoignent la fondation de l’atelier intergénérationnel Graffiti, la réalisation de livres pour enfants, l’écriture de romans aussi bien que les thèmes abordés dans ses peintures et sculptures.

Dans cette exposition de techniques mixtes, il y a d’abord des petits formats à l’encre sur papier ou sur châssis qui sont autant de croquis d’attitudes réalisés dans l’intimité de l’atelier et sont comme des instantanés de libre sensibilité, en rapport d’ailleurs avec un des ressorts de son roman Un lutin sur l’appui de fenêtre. 

 


 

D’autre part, en se servant de bâches militaires en tant que supports des autres œuvres exposées à la Villa Sauvage, Nadine Fabry introduit aussi une belle sensibilité féminine dans des thèmes qui secouent notre monde en l’amenant à réfléchir sur ses lendemains. Désertification, Urbanisation, Contamination, Déforestation, Infiltration, Surpopulation, mais aussi Pollinisation, Féminisation, Écosystème ou Émotion sont les titres de ces toiles où les taches de camouflage originelles inspirent, se fondent ou disparaissent sous des nouvelles couleurs jusqu’à évoquer les célèbres nymphéas de Monet.

 


 

Nadine Fabry revendique une liberté d’expression qui se fonde aussi sur la diversité des moyens qu’elle se donne. Ses bâches en sont un exemple, mais aussi les encres, les collages, l’huile, l’acrylique, le brou de noir, le papier, des tissus qui alternent ou se conjuguent pour livrer un chatoiement d’idées, de formes et de couleurs.

[L’exposition Nadine Fabry est ouverte à La Villa Sauvage, rue Francomont, 2, 4800 Ensival-Verviers, jusqu’au 17 avril, ve-sa-di : 13-18h ou sur RV. Présence de l’artiste les 26/03 et 03/04 : 13-15h, finissage avec lecture Le Nu dans l’atelier, di 17/04 dès 16h. Contact : 087/63 22 57087/63 22 57, 0476/96 00 23, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ]   

 

Mise à jour le Jeudi, 24 Mars 2016 03:31
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.