Robert Schaus - Sabrina Delgleize PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Vendredi, 19 Février 2016 03:42

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Deux expositions, deux artistes, deux disciplines pour ce double Coup de cœur : Robert Schaus à Born, Sabrina Delgleize à Maison-Bois.

 
Robert Schaus

Poète et plasticien, Robert Schaus nous a quittés en janvier 2015. Au poète bilingue, un hommage a été rendu par la publication, aux éditions Krautgarten, de ses deux derniers recueils, Die andere Seite et Tu sais où tu vas, ainsi que par des lectures et aussi une séance organisée à la Bibliothèque de Malmedy. Son œuvre de plasticien fait actuellement l’objet d’une exposition à Born.

Le bois est le matériau fondamental traité par Robert Schaus. La configuration de vieux bois brûlés ou mangés par le temps a été le point de départ d’une étonnante évolution. Ce que les flammes ont épargné, une fois les braises éteintes, conduit le regard au cœur de la bûche ou de la poutre et laisse travailler l’imagination. Des rehauts de couleur rouge peuvent y commémorer le feu.

C’est l’amorce d’une nouvelle démarche, plus incisive, plus révélatrice. Robert s’attaque au multiplex. À l’aide de la disqueuse, de la tronçonneuse, de la flamme encore, il en sonde les couches successives, en explore les profondeurs, découvre le jeu – jusqu’alors invisible – des fibres entrecroisées. Cela débouche éventuellement sur un tirage en gravure.

En surface, il fait parfois intervenir à nouveau la couleur, créant des signes mystérieux, des silhouettes de bustes constellés d’éclats qui nous ramènent à une intériorité bouillonnante ou, au contraire, se distillent en subtils rubans de dentelles. Comme l’inspiration du poète qui, entre passion et sérénité, tisse un voile délicat.

 


 

[Hommage-souvenir Robert Schaus, Borner Kunstgalerie, Mûhlenbachstrasse, 2, 4770 Born, jusqu’au 28 février, me, sa, di : 14-17h, 080/86 39 29080/86 39 29, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ]

__________

Sabrina Delgleize

Invitée du Centre Culturel de Verviers au Tennis deMaison-Bois, Sabrina Delgleize y expose une série de Portraits de femmes qui définit avec sensibilité l’originalité de cette photographe verviétoise.


Réunissant les ressources de l’argentique et du numérique, Sabrina présente des détails de ses modèles, en plans serrés d’une grande liberté. Comprenons par là qu’elle joue sur des cointrastes de noir et de blanc, allant jusqu’à des surexpositions pleinement assumées, sur des cadrages inhabituels, voire des grimaces révélatrices, le tout ponctué d’interventions colorées brèves et dynamiques.

Avec le soin attentif que la photographe porte à ses modèles, on retrouve ici aussi la touche très humaine qu’elle a toujours introduite dans ses travaux, qu’il s’agisse de portraits ou de reportages dans les coulisses d’un spectacle, par exemple. La grande autonomie du point de vue qui caractérise les travaux de Sabrina Delgleize fait partie de sa personnalité ; Aussi trouvera-t-on normal qu’elle se soit, depuis quelques années déjà, établie comme photographe indépendante, ce qui, dans notre société tellement formatée, n’est pas toujours facile à vivre. Raison de plus pour encourager cette artiste qui a vraiment quelque chose à dire et le dit bien.

[Portraits de femmes, photographies de Sabrina Delgleize, au restaurant du Tennis de Maison-Bois, Drève de Maison-Bois, 37, 4910 Theux, jusqu’au 18 mars, 9-12h et 14h30-18h, 0486/30 74 77]

Mise à jour le Vendredi, 19 Février 2016 04:37
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.