Un Carnet sur Franchimont / Aller à Freux PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Samedi, 27 Août 2016 06:46

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Il y a vingt ans que paraissait un Carnet du Patrimoine sur Franchimont. Depuis lors, découvertes et travaux ont permis d’approfondir les connaissances que l’on peut avoir du château et de son histoire. C’est pourquoi Patrick Hoffsummer, archéologue chargé de cours à l’Université de Liège et conservateur bénévole de Franchimont, a mis à jour le Carnet qu’il avait publié il y a deux décennies déjà.

 
Cet ouvrage est particulièrement plaisant. Son texte, en effet, rédigé avec une clarté qui intègre tout naturellement les précisions scientifiques, est soutenu par un ensemble d’illustrations où l’on retrouve des gravures anciennes, des photos de différentes époques, des plans et des maquettes permettant de suivre l’évolution du château à travers les siècles. Ce Carnet peut ainsi servir de guide pour une visite détaillée des bâtiments.

 


 

En suivant les destinées du château, c’est aussi à tout un pan de l’histoire de notre région que l’on est confronté et cela permet de mieux comprendre certaines réalités encore actuelles, mais aussi d’apprécier le travail minutieux des archéologues, chercheurs et autres gens de terrain grâce auxquels tout cet ensemble de connaissances et de découvertes se met en place.

 


 

Il arrive que surviennent de merveilleux événements parfaitement inattendus. Et Franchimont en a bénéficié avec la découverte fortuite par Patrick Hoffsummer, à Paris, des deux plus anciennes photographies du château de Franchimont, deux calotypes (grands négatifs sur papier ciré) pris en1857 par Gustave de Beaucorps, élève du photographe de Napoléon III. Ces deux photographies figuraient dans un lot acheté par la Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine du Ministère français de la Culture et de la Communication. Elles étaient répertoriées en tant que « deux négatifs de Château-Gaillard (Normandie) » et c’est un heureux concours de circonstances qui a fait que Patrick Hoffsummer soit amené à les identifier, révélant ainsi des détails des fortifications jusque-là inconnus.

 


 

[Patrick HOFFSUMMER, Le château de Franchimont à Theux, Carnet du Patrimoine 133, Namur, Institut du Patrimoine wallon, 2016, ISBN 978-2-87522-166-7]

---------

Hommage à René Hausman

Les 2, 3 et 4 septembre, le château de Freux, à Libramont-Chevigny, sera ouvert de manière exceptionnelle pour accueillir une exposition d’artistes Nature & Vie sauvage en diverses disciplines. L’hôte d’honneur en sera André Buzin, ce peintre animalier dont nous utilisons tous les œuvres, puisqu’on les retrouve dans de nombreux timbres-poste en Belgique et dans d’autres pays. Mais un hommage sera rendu aussi à René Hausman avec une exposition d’œuvres et de documents présentés par son épouse et l’artiste liégeo-berrichonne Isabelle Vandenbosch, qui avait pris l’initiative d’un tel hommage au château d’Ainay-le-Vieil (Cher) en juin dernier.

 


 

Une autre artiste verviétoise sera également au château de Freux : Micheline Crouquet est  restauratrice et créatrice de Bois de Spa, une spécialisation qui se fait rare et se situe dans une longue tradition exigeante et toute en délicatesse. Son talent est reconnu par de nombreux collectionneurs et par le Musée de la Ville d’Eaux.

 


 

[Ve 2, sa 3, di 4 septembre : 10-19h et samedi en soirée ; www.artsdefreux.com ]   

Mise à jour le Samedi, 27 Août 2016 07:03
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.