Albert Fleury sort un recueil de poésies PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Best of Verviers   
Jeudi, 01 Octobre 2009 20:54

Albert Fleury, est notre chroniqueur pour la rubrique "Artistes de chez nous". Il est passionné par ce qui touche à la culture et particulièrement la photographie. Qui est Albert Fleury ?

- Après un longue carrière dans l’enseignement, j’ai maintenant la chance de me consacrer entièrement  à ma passion pour la photographie que je pratique en autodidacte depuis 25 années.

Mes photos ont été exposées à Verviers, Liège, Charleroi, Bruxelles, Luxembourg , Québec City et dans d’autres lieux .

N’étant pas doué pour l’écriture,  je voudrais faire de la poésie avec un appareil photo, un peu comme Jea Loup Sieff, Josef Koudelka, Idislawe Kielar ou Daniel Michiels

Vous rédigez de temps en temps pour Best of Verviers des articles pour la rubrique Nos gens", "Artistes de chez nous" qui permet de découvrir chaque artiste dans sa singularité. Quel regard portez-vous sur ce travail ?

Cela  m’a permis de rencontrer des gens très intéressants et de leur donner l’occasion de s’exprimer.

J’ai essayé d’accorder autant, si pas plus d’importance à  leur personnalité qu’à leur travail avec, sous-entendue la question suivante : qu’est-ce qui peut pousser un artiste à continuer son œuvre, sa recherche dans un climat de matérialisme forcené, de «mercantilisation » et de déshumanisation de l’art ?

 

L’art pour vous, est-il un vecteur important pour communiquer vos émotions ?

Oui, même si  la tendance actuelle est  à l’art expérimental, anecdotique, formaté, il reste une place pour l’expression des sentiments, doutes, contradictions et  émotions qui font de nous des êtres humains.  

 

Vous choisissez des artistes moins connus médiatiquement  mais qui vous touchent, pourquoi ?

Car ils ont souvent  le feu sacré, le désintéressement, la pureté (et parfois la naïveté)  que certains artistes connus n’ont plus et qu’il faut encourager car beaucoup de ces "anonymes"  n’ont eu ni la chance , ni les moyens matériels , ni les relations qu’il faut pour être médiatisé. Je pense par exemple

à Jacques Bertin, Jean Vasca, Môrice Benin et beaucoup d’autres  chanteurs du niveau de Brel  qui ne sont pas reconnus  par le show business mais très appréciés des connaisseurs. Le talent  ne suffit pas toujours. Il vaut mieux donner la parole à ceux qui ne l’ont pas plutôt qu’à ceux qui n’en ont pas besoin .D’ailleurs, les inconnus d’aujourd’hui sont peut-être les  étoiles de  demain !

Bravo et merci  à Best of Verviers de soutenir les « locaux »

.


Vous êtes également photographe amateur dans vos temps libres et vous avez déjà exposé à plusieurs reprises comment vous est venue cette passion ?

Je revendique le terme d’amateur dans son sens premier : celui qui aime ce qu’il fait et le fait librement sans chercher le succès facile ou l’enrichissement rapide. Malheureusement, ce terme  est souvent employé de façon péjorative dans le sens « dilettantisme » ou « qualité inférieure  au professionnalisme » ce qui est souvent faux, il suffit de voir la différence entre le  sport amateur et le sport professionnel…...

Cette passion m’a été transmise par mon frère Michel, elle provient de l’envie de garder une trace fragile des gens, des  émotions, du temps qui passe avant qu’ils ne s’effacent.

A part quelques portraits, toutes mes photos sont imprévues ou improvisées, sans mise en scène.

 Ce sont des instants magiques sortis miraculeusement de la réalité souvent si lourde, des cadeaux inattendus qu’il faut saisir et partager et qui apportent  une joie profonde et donnent l’envie de continuer. La photo m’a permis de créer mon propre monde et de rencontrer des personnes de grande valeur.


Aujourd’hui vous sortez un recueil de poèmes. Une longue histoire très touchante puisque vous reprenez des poèmes écrit par votre frère décédé ?

Oui, mon frère Michel est mort en 1983  à l’âge de 25 ans  laissant derrière lui des centaines de textes poétiques en partie inachevés ou illisibles ainsi qu’un matériel de photographie.

J’ai passé plusieurs années à les déchiffrer, les classer et les aménager pour en faire le recueil qui sort aujourd’hui aux Editions Noctambules grâce à Mr Arnold Couchard. J’ai illustré ses textes avec une  soixantaine de mes photos.


Quelle est la particularité de ces textes ?

Leur grande diversité : des textes courts  et des longs, des simples et des compliqués, des tristes et des joyeux  , un peu comme la vie, imprévisible ,avec ses ombres et ses  lumières….

Quel était son message derrière ces poèmes ?

Ca fait 26 ans que je le cherche !

Je crois plutôt qu’il y a autant de messages que de textes .De nombreux textes sont comme des musiques on les apprécie sans savoir pourquoi, ils  vous touchent droit au cœur mais vous ne les comprenez pas,  ils vous tournent dans la tête ; C’est peut-être ça la poésie ?


Que penserait votre frère, s'il voyait ce qui se passe aujourd'hui ?

A propos de ce recueil ? Je crois, modestement, qu’il apprécierait car j’ai cherché à reproduire ses textes le plus fidèlement possible 



Un mot pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec la poésie ?

Ne cherchez pas à tout  comprendre, laissez-vous emporter par la magie des textes comme par la musique. Laissez les mots parler en vous et les images se former dans votre tête comme au cinéma !

Dégustez les phrases à petites doses, sans vouloir arriver le plus tôt possible à la fin du livre .Dans le monde de la poésie, la vitesse, la rentabilité, le profit et la performance n’existent pas.

 

Citations (comme Christophe les aime)

"La ferveur pour le gratuit, ce qui manque le plus ,aujourd’hui, effroyablement. Le gratuit seul est divin"    L.-F. Céline

 

"Je n’aime la merveille que lorsqu’elle est étroitement insérée dans la réalité"  Alain-Fournier

 

"Les grandes œuvres d’art ne sont grandes que parce qu’elles sont accessibles et compréhensibles à tous"   L.TOLSTOIl

 

"L’art officiel a remplacé le questionnement et la provocation par la marchandise culturelle : il l’emballe dans un bavardage savamment vide" Bernard Noël

 

Une partie des textes et des photos  sont visibles sur le site  www.fleury.be

Recueils  en vente  à la librairie  Les Augustins à Verviers

Mise à jour le Mardi, 06 Octobre 2009 05:45
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.