A pied à Jérusalem, 184 jours, 184 visages PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Best of Verviers   
Mercredi, 25 Février 2009 07:46
Jean-Marie Gaspar va conter sur notre site Best of Verviers son voyage vers Jérusalem. Il partira ce dimanche 1 mars 2009 pour son long périple. Au hasard de mes lectures, j’ai découvert que les éditions « Racine » venaient d’éditer en septembre 2008 un livre de Sébastien de Fooz « A pied à Jérusalem. 184 jours 184 visages »
La démarche de Jean-Marie et de Sébastien est proche. Sans argent, sac au dos les voici tous les deux confiants, jetés sur le chemin.
Le livre de Sébastien de Fooz est remarquable au point d’en faire un « Coup de cœur » sur notre site. Il y aura 5 livres à gagner sur le forum.

Pour avoir lu de nombreux récits de voyages,  celui-ci nous touche de par la démarche et la personnalité de l’auteur car son récit est centré sur le cheminement intérieur et les rencontres.
Sébastien, Gantois d’origine, a conçu ses idées de voyage, la tête dans son atlas alors qu’il était en pensionnat. En salle d’étude, celui qui relevait trois fois la tête était puni par des moines qui imposaient une discipline de fer. A cette époque de l’adolescence, il se promit de traverser les Amériques du Nord au Sud à vélo.


C’est plus tard, à l’université, qu’il rencontra un professeur qui lui conseilla de voyager en marchant plutôt qu’à vélo. Un plus petit périple l’attendait. C’est ainsi qu’il se rendit à Compostelle en 1998.
Deux ans plus tard, en 2000, le voici de nouveau sur le chemin de Gand à Rome.
Formé à la communication, ce voyageur a découvert une quarantaine de pays.

Mais c’est en 2005 qu’il prit la route, sac au dos, bâton de pèlerin à la main et 50 euros pour tout argent afin de gagner Jérusalem par les chemins.
Confiant dans son entreprise et en la vie, il va traverser 12 pays, des cultures très différentes, trois religions. Chaque jour, il trouvera sur sa route des hommes et des femmes de cœur pour l’héberger, le nourrir, lui livrer leur cœur.
Ce qui frappe, c’est la puissance de ces rencontres. Mais aussi  les préjugés ou mises en garde pour les régions qu’il va prochainement traverser. Cependant, à chaque fois, il trouvera accueil, attention et chaleur humaine. Ce livre est le récit de ce périple à la fois physique mais également celui d’une « déconstruction personnelle » nous dit-il. Celui d’un cheminement d’un homme de paix qui se découvre tel qu’il est : simple, heureux, sans peurs, ouvert, à l’écoute et confiant dans la vie  et les hommes. Il réussit la pari de s’abandonner à la Providence en faisant fi des difficultés : logements, repas, distances,  langues, religions, cultures et différences.
Un livre qui nous ramène à l’essentiel, celui qui pour nous reste souvent invisible. Nous qui sommes plongés au quotidien dans la vie trépidante d’aujourd’hui  avec ses tâches, ses obligations, nos horaires, notre métier, nos passions,…
Grâce à ce livre, je vous invite à mieux comprendre la démarche étonnante de Jean-Marie Gaspar qui sur les traces de Sébastien et de milliers d’autres avant eux a pour but de rejoindre Jérusalem à pied et sans argent.

5 de ces livres sont à gagner sur le forum du site
.
Merci aux éditions Racine pour la confiance qu’ils témoignent à Best of Verviers.  

Mise à jour le Mercredi, 25 Février 2009 08:59
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.