A la rencontre de quelques petits oiseaux de chez nous PDF Imprimer Envoyer
Écrit par jean-Marie Poncelet   
Lundi, 25 Avril 2011 16:42
 

Pour cette chronique, je vous emmène voir quelques petits oiseaux qui vivent dans les haies et les buissons.

Allez en route... suivez-moi... je vous emmène à Halleur, sur les hauteurs de Verviers.

Le temps de prendre mon sac avec mon réflex et un zoom plus adapté à ce genre de photos qu'une grande focale beaucoup trop lourde pour ce que je veux faire.

Arrivé à destination, je gare ma voiture et commence ma balade. Il fait beau, les oiseaux chantent.

A quelques dizaines de mètres de moi, une belle haie, pas encore trop touffue. Je prends mes jumelles et scrute la moindre branche... Soudain, je l'entends, mais je ne le vois pas. J'entends son "Chiff Chaff" très caractéristique: c'est un Pouillot véloce.

Il est sur place, mais pas moyen de le voir. Je vais chercher pendant de longs instants après ce petit volatile. Heureusement, son chant est un atout pour moi et je finis par l'apercevoir bien caché derrière une branche. Impossible de faire la moindre photo.

Pas à pas, je me déplace, essayant d'avoir un angle de vue. Je dois faire attention à ne pas faire trop de bruit, mais aussi à garder le soleil dans mon dos pour ne pas avoir un contre-jour. J'arrive au but, l'oiseau se dégage peu à peu. Je suis à moins de 5 mètres. J'épaule mon appareil photo, vise l'oiseau et déclenche une petite rafale. Il était temps, car j'entends des voix sur la petite route. L'oiseau trésaille, il a lui aussi entendu ces promeneurs; c'était, d'ailleurs, peut-être vous.

Le Pouillot craintif s'envole vers un buisson plus éloigné. J'ai fait quelques images de ce petit oiseau dans son milieu, on verra le résultat en rentrant.

 

Pouillot véloce

 

Je poursuis tranquillement ma balade et, soudain, en passant devant quelques épicéas, j'entends de petits cris aigus, calmes et répétés. Je tends l'oreille, car la fréquence du cri émise est à peine audible.

En faisant très attention, je finis par entendre un cliquetis haut-perché, fin, pénétrant et finissant sur quelques fioritures: c'est le chant d'un Roitelet huppé. Je l'ai entendu, mais est-ce que je vais le voir, car c'est un de nos plus petits oiseaux: à peine 9 cm de taille et un poids compris entre 5 et 7 grammes.

Une chose de bien: il n'est pas très farouche. J'approche doucement des résineux et m'arrête à 4 à 5 mètres. Il y a là une souche pas trop mal mise et je décide de m'assoir, car l'attente risque d'être longue. Notre compère peut rester très longtemps caché dans les épines à chercher des petites proies. Comme je suis assez près, je n'utilise pas mes jumelles; à l'oeil nu, mon champ de vision est plus étendu. 

Mon appareil est prêt, car je sais que je n'aurai sans doute pas beaucoup de temps pour faire des clichés. Je fais une photo pour contrôler l'exposition, car dans cette végétation et vu le soleil présent, je n'ai pas envie de rater mes photos... si l'oiseau me laisse le temps de le cadrer. Je l'entends toujours. Parfois, je vois légèrement bouger l'une ou l'autre branche. Il est là. Peut-être qu'il me surveille. Tout à coup, une branche bouge un peu plus. Cela se précise. J'espère qu'il va pointer le bout de son bec, car à cet endroit, il serait bien éclairé. Je dirige mon objectif.

Mon doigt est déjà sur le déclencheur. Je suis prêt. Le bout de la branche vibre, mon coeur aussi. C'est un moment que j'apprécie: l'adrénaline monte. Le voici, malheureusement, il ne me montre qu'un petit bout de sa queue, puis plus rien. Je vais attendre encore, pendant de longues minutes, mais en vain. Il ne reviendra plus. Il me laissera sur ma faim avec, comme souvenir, ses petits cris et les beaux moments que son attente m'a procurés. On ne peut pas gagner à tous les coups.

 

Allez! On continue et pas très loin, car à peine quitté ma souche, un Accenteur mouchet chante à tue-tête au-dessus d'un arbuste.

Cet oiseau, que beaucoup confondent avec le Moineau, est généralement très discret, ne fréquentant que le pied des haies. Le matin et à certaines périodes de l'année, il aime prendre une position dominante et nous faire entendre son chant. Celui-ci est une phrase aigrelette, assez sonore, aiguë, d'une durée d'environ deux secondes. Elle est brodée sans motif bien déterminé et sur un ton assez uniforme. Cette petite mélodie brouillée, mais agréable rappelle le chant du Troglodyte mignon, un autre petit, mais en plus court et plus éclatant.

J'approche doucement, il continue à chanter. C'est bon signe, il ne semble pas s'intéresser à ma présence. Je me positionne correctement pour la lumière et je fais quelques photos. Il semble imperturbable. Je peaufine mes réglages, refais quelques clichés. C'est beaucoup plus facile lorsque l'oiseau est bien dégagé. Brusquement, il se tait et disparait rapidement. Personnellement, je n'ai rien vu, ni entendu, mais avec sa position élevée, son ouïe fine et sa vue perçante, il a peut-être perçu un danger. Pour ma part, je vais rentrer avec une belle collection de clichés de ce chanteur que la "Star Ac" nous envierait.

 Accenteur mouchet

Je vais continuer ma route et, pendant plusieurs heures, m'arrêter le long des haies et des buissons.

Pendant cette balade, j'aurai photographié: Pouillot véloce, Pouillot fitis, Accenteur mouchet, Fauvette à tête noire, Fauvette grisette, Troglodyte mignon, Rouge-gorge familier, plus tous ceux que j'aurai vus ou entendus et que je n'ai pas su fixer sur mon capteur.

 

 

   Troglodyte mignon

Fauvette à tête noire (mâle)

Vous pouvez en faire de même, cela ne demande pas un matériel particulier sauf, peut-être, un petit siège pour être confortablement assis. Choisir une haie ou des buissons dans un environnement calme. Installez-vous, attendez, regardez et écoutez le spectacle sera certainement au rendez-vous.  

Pour info, j'ai mis en ligne mon nouveau site internet  www.clic-nature.be, il n'est pas encore complet, mais la galerie "oiseaux" est opérationnelle. J'attends votre visite et vos commentaires, merci d'avance.

Bonnes observations, bonnes balades et à bientôt.


Jean-Marie Poncelet

Mise à jour le Lundi, 02 Mai 2011 16:52
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.