Tartre, maladie parodontale et détartrage. Imprimer
Écrit par Clinique vétérinaire ADK   
Lundi, 03 Janvier 2011 18:31

Le tartre est la plaque dentaire minéralisée.

Contrairement à la plaque dentaire qui doit être éliminée régulièrement avec une bonne hygiène bucco-dentaire, le tartre, pour être éliminé, nécessite un détartrage chez votre vétérinaire.

PREVENTION

Dés le plus jeune âge, il est nécessaire de surveiller et d’entretenir la bouche de votre animal. En effet, des dents mal alignées présentent des accumulations de plaque et des soins d’entretien dentaires régulier sont très utiles.
Habituez-le à un brossage régulier de ses dents (minimum deux fois par semaine) avec un dentifrice adapté (goût volaille pour les chiens et poisson pour les chats). Vous pouvez lui brosser les dents avec une brosse à dents douce ou un doigtier. Le rinçage n’est pas nécessaire.
Si votre compagnon refuse ces soins dentaires, d’autres solutions s’offrent à vous (surtout chez les chats). Vous pouvez ajouter des poudres ou du liquide contenant des substances enzymatiques et antiseptiques dans son alimentation et/ou son eau de boisson. Il est possible aussi de compléter son alimentation avec des lamelles enzymatiques qui, par frottement sur les dents, enlèvent la plaque dentaire. Il existe aussi des croquettes qui contiennent ces mêmes enzymes et nettoient les dents lors des repas quotidiens.
Chez le chat, la vaccination contre les maladies responsables d’affections buccales comme la leucose ou la calicivirose est aussi un acte de prévention.
Enfin, sachez que les croquettes retardent l’apparition du tartre, tandis que les boîtes et la pâtée favorisent son apparition.
Une visite annuelle chez votre vétérinaire (généralement lors de la vaccination) vous permettra de faire le bilan de la santé buccale de votre animal. Le plus tôt le problème est diagnostiqué, le plus facile il sera soigné.

 


 

LES RISQUES
Le tartre s’insinue entre la dent et la gencive, provoquant gingivite, saignement, douleur, infection buccale et abcès. Ce phénomène, appelé maladie parodontale, peut entraîner la perte de la quasi-totalité des dents de votre compagnon. Par ailleurs, les microbes qui se développent à cause de l’accumulation du tartre peuvent passer dans le sang et contribuer au développement de maladies graves comme l’insuffisance rénale et cardiaque. Lors de parodontite sévère, l’animal arrête de manger suite à la douleur vive. Les chiens de petites tailles ainsi que les chats âgés sont les plus prédisposés à l’accumulation de tartre. Les inflammations de la bouche concernent 85% des chats de plus de 3 ans.

 

LE TRAITEMENT
Le détartrage de votre compagnon se fait sous une anesthésie adaptée à son âge afin que celui-ci soit indolore. Votre vétérinaire effectue le détartrage avec un appareil à ultrasons identique à celui utilisé chez le dentiste, puis applique une pâte pour polir les dents. Au besoin, les dents déchaussées ou cariées sont extraites. Chez le chat, lors de gingivite difficilement contrôlée, l’extraction de toutes les dents peut-être nécessaire pour diminuer la charge bactérienne et soulager le système immunitaire.

 


 

Chronique et conseils des vétérinaires de la

Clinique vétérinaire ADK

Rue Bouquette 4800 Heusy

087/23.11.13

\n Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Mise à jour le Lundi, 10 Janvier 2011 22:08