Hôtel de ville de Verviers restauré ! Le récit de Nathalie Marly PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Best of Verviers   
Mercredi, 07 Septembre 2011 12:26

Best of Verviers a proposé à plusieurs écrivains régionaux d'écrire un récit, une nouvelle, un conte, un souvenir,…  dans le cadre de l'inauguration de "l'Hôtel de ville de Verviers restauré".

Si la ville propose de faire la fête place du Marché à l'occasion de cette inauguration le vendredi 23 septembre 2011 avec un spectacle son et lumières,  notre site propose de se joindre à la fête par le texte.
Nathalie Marly , l'auteure d' "Instants frivoles", fut la première à nous envoyer  son récit ! 

A découvrir absolument ! Bonne lecture dans le monde des objets de Nathalie.

 

Rendez-le-nous !  


À l’issue d’un conciliabule à la bibliothèque, les livres montent au premier étage. Ils sont réunis dans la salle provisoire du Conseil communal. 

Furieux, toutes couvertures dehors, ils brandissent leur tranche ouverte vers le président de la séance. Ils n’en peuvent plus !

 

Ils hurlent : « mais quand sera-t-il de nouveau visible ? »



Au café de la Mairie, deux godets de Peket tournent la tête. Ils ne le voient toujours  pas… Dépités ils replongent sur le comptoir. Brigitte réclame qu’ils cessent ainsi de bouger. Qu’ils reprennent la pose, qu’ils pensent à sa toile !  La toile, parlons-en de la toile. Ils la détestent, sans vie, virtuelle, ils veulent les pierres, le calcaire, le fronton !


Esseulé, abandonné, perdu. Le Perron fixe le ciel. Seul à symboliser la liberté et orphelin de bâtiment, il crie : « laissez voir la devise, le peuple se tait ! »
Sur le marché, les tomates, le poisson frais et les spécialités italiennes réclament le lever de rideau. « Assez masqué, rendez-le-nous ! »
Les pavés carrés ont libéré la plage. Regroupés sur le trottoir, ils débattent. Ils se moquent de sa nouvelle couleur : rouge, jaune, rose ou blanc cassé ! Ils pleurent le riz qui caressait leur surface bombée, le défilé des escarpins blancs et la soie des robes de mariées ! « Qu’il revienne ou nous nous jetons dans les vitrines des commerces ! »


 À l’intérieur, les bustes usés se sont rassemblés sur une vieille cheminée en marbre. Trop de poussières, trop d’échelles, trop de courants d’air. Ils ne profitent plus du bois qui craque, des dorures anciennes et des lambris patinés. « Quand allez-nous enfin le déballer ? »
Rassemblés au Floréal, tous ces objets en ont assez ! Alors qu’ils manigancent une devise pour les libérer, l’égale de celle du peuple pour les sauver, la sauvegarde arrive. Claude vient enfin leur annoncer  que la toile qui masque leur Hôtel de Ville, enfin va être enlevée…

Nathalie Marly

 
 

Nathalie Marly a été durant dix années journaliste à la RTBF.


Elle a notamment présenté l’émission de recherche judiciaire « Appel
à Témoins ».

Actuellement, elle gère une société de communication
« MarlyProductions ».  

Après un premier roman « Au non du père » et des
ouvrages financiers, elle vient de publier « Instants frivoles » un recueil de nouvelles remplies d’émotions et de sensualité.

 

 
Hôtel de ville new : Photo Jacques Clérin

 
Un spectacle son et lumière le 23/09/2011
vers 21 heures :
 
Au menu : des couleurs et encore des couleurs – pendant une quarantaine de minutes, agrémentées de lasers, lance-flammes et musique, fruits de l’imagination de Luc Baiwir et de Pierre Stembert.
Le tout relevé par la prestation d’artistes comme Patrick Donnay (comédien), Françoise Viatour (mezzo-soprano), Ronny Venta (saxophone) et du quatuor à cordes Strings 4ever.
 
Luc Baiwir est un artiste de renommée internationale spécialisé dans la musique électronique. Ses compositions ont illustré de nombreux films documentaires. Il a participé à de nombreux festivals (Belgique, France, Afrique, Asie) et il s’est occupé de l’organisation d’une multitude de grands événements.
 
Le spectacle mettra en évidence différentes périodes de l’histoire de ce monument :
·         Du petit Trianon à l’Hôtel de Ville
·         Publicité, Sauvegarde du Peuple
·         L’âge d’or
·         La restauration
 
L’accès à ce spectacle sera entièrement gratuit.

Mise à jour le Mardi, 13 Septembre 2011 06:29
 

Commentaires  

 
0 #2 Pilou 12-09-2011 12:26
Très joli, Nathalie et très belle idée d'avoir fait parler les objets et ce y compris les verres de pékèt.
 
 
0 #1 DEBLOND 12-09-2011 07:32
Par le BIEZ des mots, écrivez-vous ? C'est mal barré pour une rubrique littéraire.....
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.