Rando VTT : La plus longue descente de Belgique PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Best of Verviers   
Mercredi, 20 Août 2008 19:15
 

Départ : Baraque Michel

Distance 27 Km

Difficulté : Moyen  (à partir de 10-12 ans)

Balisage : Non

Particularité : 20km de descente ! Départ en Fagnes, passages techniques, traversée de gués,... 400m de dénivelé négatif !
Chemins
forestiers, sentiers, quelques morceaux de routes. Aller simple : Prévoir 2 voitures !

Un aller simple, pour 28 km de pur bonheur dont près de 20 km de descentes. Altitude de départ 670m et arrivée à la plaine de Deru à Rouheid (rue Fontaine au Biez) à  270m d'altitude.

Prévoir deux voitures ! Une au point d'arrivée et l'autre avec les VTT à la "Baraque Michel". Distance 19 km ! Un parcours de rêve dans les plus beaux coin des Hautes-Fagnes ! Pour vous : Les Fagnes, des ruisseaux, des gués  à traverser, des petits ponts, des passages techniques, la nature à perte de vue, le calme, les forêts, les petits chemins. Enfin, quelques grimpettes pour s'assurer que les jambes fonctionnent toujours.

1. Le départ se fait sur le parking de la "Baraque Michel". Prendre le petit sentier en direction de la  chapelle Fischbach, puis directement à droite dans les feuillus (notre photo).

A gauche puis à droite vers le départ de la piste de ski jusqu'au croisement suivant.  Prendre à gauche vers la descente qui commence.

2. Descendre sans arrêt sans changement de direction (notre photo) jusqu'au Pont de Beleu. Vous croiserez à cet endroit le sentier de GR 573 et 56 (Pour le meilleur respect du code forestier prendre ce sentier et passer au point 4) Une petite montée jusqu'au changement de direction suivant.

Prendre à gauche

 


 

3. Vous verrez un panneau indiquant que vous êtes sur la route "Vélo tour" entre le numéro 75 et 76.

Après quelques centaines de mètres, sur votre droite à angle droit, un superbe et rectiligne sentier en descente qui vous emmènera jusqu'au bord du ruisseau la "Polleur".  Decendre puis le sentier tourne à angle de 90 ° vers la gauche et reste très roulant (notre photo) dans un léger faux-plat montant.

Après environ un bon kilomètre, en lisière de forêt un sentier herbeux tourne à angle droit (prendre ce sentier à pied si autorisé) vers la droite et descend jusqu'au ruisseau la "Polleur" qu'il faut traverser nus pieds (froid en hiver) et gravir un petit talus pour retrouver le chemin empierré et l'emprunter vers la droite. Attention, nous avons parcouru ce chemin à pied car nous ne savons pas s'il est autorisé aux VTT! Une info ?

 


 

Variante possible  (voir point 2)

4. Laissez le petit pont sur votre gauche et longer la "Hoëgne" jusqu'un peu plus haut que le "pont du Centenaire". Ne pas decendre jusqu'au pont !

Prendre sur votre droite un chemin macadamisé (barrière) qui remonte légèrement.

Ne pas prendre le premier chemin sur votre gauche mais rester sur le chemin macadamisé. Passer devant le pavillon forestier sur votre droite et descendre en faisant très attention aux drainages qui traversent perpendiculairement la route.

L'embranchement suivant en forme de Y nous invite à descendre follement sur la gauche. La descente se termine par une barrière, attention ! L'arrivée au parking du "Pont de Belleheid" et la traversée du gué (notre photo)

 


 

5. Passer le gué prenez un verre, à droite, si le coeur vous en dit. Juste après le petit resto du Pont de Belleheid, prendre sur la droite un petit sentier qui longe la rivière.

Une première traversée à droite d'un pont piéton en bois pour reprendre sur l'autre rive. Partie technique : racines, pierres, boue, petits ponts !

Arrivée sur la grand-route à "l'ancien Moulin Thorez". Prendre à gauche et remonter la grand-route sur environ 1km jusqu'au parc à conteneurs. (variante possible et agréable sur la droite vers Parfondbois pour retrouver la Hoëgne)

Quitter la grand-route à droite et  directement,  à l'embranchement en Y prendre vers la gauche (l'autoroute est dans le fond !). Prendre le beau sentier parmi les feuillus et obliquer au deuxième chemin à gauche en descente. Puis, le premier à droite. Descendre jusqu'à la Hoëgne. 

 


 

6. Traverser le petit pont de bois au-dessus de la Hoëgne (notre photo) et prendre  directement à gauche, un passage un peu plus technique. Longer la Hoëgne sans la traverser. Le chemin remonte quelque peu par endroits.

On laisse sur notre gauche le passage au gué du "Croupets du Moulin" pour continuer tout droit en s'écartant de la Hoëgne. Légère montée de nouveau avant de redescendre  et de traverser le gué du Ruisseau de Dison.

Monter de nouveau légèrement et redescendre jusqu'à un nouveau gué sur la Hoëgne.

 


 

7. Passage du gué de Royompré (notre photo) qui est composé d'une dalle de beton. Attention, ça peut glisser !

8. Prendre la route (Attention, aux touristes motorisés !) jusqu'à la grand-route : Tiège - Surister.

A la grand-route, tourner à droite sur une bonne centaine de mètres et puis directement à gauche vers le camping. Tenir sa gauche (notre photo) et traverser un petit lotissement de maisonnettes en bois des années 1950.

Traverser le pont de la Hoëgne sans se risquer dans l'eau ! Suivre le sentier boueux sur la gauche jusqu'au premier embranchement. Prendre à droite et remonter vers la Trou Colas : trois bonnes grimpettes pour tester son souffle. Un passage d'un tout petit gué, laisser un maison à l'écart de toute vie sur votre droite et suivre le chemin jusqu'à un T. Prendre à droite et retrouver un chemin macadamisé en légère montée. A l'embranchement en Y prendre à droite vers le village de Jehanster. Dans le village, descendre à gauche (la seconde route) vers l'église et traverser très prudemment le carrefour.

9. Directement après la première maison et avant la cabine de bus, prendre à droite dans un petit sentier qui semble rentrer dans un propriété. Passage entravé par des piquets. Un magnifique chemin entre les haies s'ouvre à vous.

Vous sortez dans une cour de ferme et traversez la petite route pour prendre le chemin légèrement décentré sur votre gauche. Puis directement à droite, entre deux fermes, un sentier boueux et technique.

Entre les branches souvent très envahissantes, les cailloux, la boue vous cheminez de prairies en forêt. A la sortie du bois, une ferme sur votre droite vous salue. Vous continuez tout droit en légère montée. Au sommet, suivez le chemin macadamisé qui redescend légèrement sur votre gauche. Un virage en épingle et la remontée vers la route de la plaine Deru qui se trouve une centaine de mètres plus loin.

 

Notre avis : " Un de nos favoris ! Attention, la température est sensiblement plus froide sur les hauteurs qu'à Verviers ! Vraiment de quoi ravir tous les amoureux de la randonnée en VTT. Dès 10 ans, vous en aurez plein les sens ! Des descentes à 55 m/h, des passages techniques, des gués... Il est possible de prendre un verre à mi-parcours au Pont de Belleheid. Beaucoup de variantes possibles ! Prendre une carte est toujours utile car l'itinéraire n'est pas balisé ! Respecter les indications en vigueur lors de votre traversée des Fagnes, une réserve naturelle protégée et à protéger. Peut-être  y verrez-vous du gibier ? "

Mise à jour le Vendredi, 29 Août 2008 09:00
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.