Randonnée sur le GR 57 de Angleur à Esneux PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Best of Verviers   
Jeudi, 21 Avril 2011 08:52

Envie de découvrir des sentiers bucoliques, de merveilleux paysages pas loin de chez nous ?

Nous avons parcouru pour vous avec Myriam et Jean-Pierre Gilson une étape du GR 57 - Vallée de  l'Ourthe et Sentier du Nord entre Angleur et Esneux soit une distance de 17 kilomètres.
Partis de Verviers central avec un billet "Zone Liège" et un retour "Esneux-Verviers "pour un peu plus de 8,50 euros, nous avons choisi ce moyen de locomotion bien pratique pour nos déplacements.

En sortant de la gare, le passage dans les rues d'Angleur  nous amène au Château Nagelmackers. Il a été  construit en 1720. Ce bâtiment de prestige, occupé par Georges Nagelmackers, le concepteur des wagons-lits et de l’Orient-Express, et Gérard, créateur de la Banque du même nom, vient en effet d'être rénové. Aujourd'hui, il accueille 20 logements sociaux dans les ailes ainsi qu'un Espace Entreprise dans le corps de logis principal.

 

La montée se fait par un sentier qui serpente à flan de colline. L'effort se fait en douceur et plusieurs arrêts nous permettent de jouir de la vue sur Liège qui est remarquable : Belle Ile, la Citatelle, Cointe,…
Très vite, on délaisse le bruit de la périphérie liégeoise pour le chant des oiseaux, la forêt de feuillus. A partir de cet instant le dénivelé restera très doux tout au long de la randonnée, ce qui est bien agréable.


Non seulement nous empruntons le GR57, très fréquenté par les randonneurs, mais nous suivons par la même occasion le chemin balisé vers Saint Jacques de Compostelle. Les petites plaques bleues marquée par les traits jaunes de la symbolique coquille St Jacques nous invitent à rêver. La Galice est pourtant encore à 1800 kilomètres soit environ 3 mois de marche pour ceux qui veulent rejoindre cette destination aujourd'hui très prisée des randonneurs et pèlerins.


Le chaleur, proche des 25 degrés en cette journée quasi "estivale" d'avril, ne nous fait pas souffrir puisque le sentier serpente parmi  les bouleaux, les chênes, les charmes ou les hêtres. Les feuillus qui sortent petit à petit  les verts encore tendres  de leurs feuilles nous offrent un belle fraîcheur dont nous profitons agréablement.
Le chemin forestier nous emmène en direction de la colline de Streupas et de sa lande qui  occupe 20 ha. Pour éviter le processus naturel de retour à la forêt, l'Université de Liège a mis en place des actions de déboisement et ce depuis 1989. Les fauchages réguliers empêchant ce reboisement  tout en freinant le développement de l’envahissante molinie (Molinia caeru- lea) et du genêt à balais (Cytisus scoparius)

Nous pénétrons ensuite  dans la réserve naturelle du Sart Tilman. Avec ses 240 hectares, c’est, depuis sa reconnaissance en 1997, la plus grande réserve naturelle privée agréée de Wallonie.
Les sentiers du domaine sont remarquables et paisibles.


On y croise Vttistes, promeneurs, cavaliers ou joggeurs. De nombreux panneaux didactiques sont disposés sur le parcours. Celui représentant à l'échelle, la distance entre les différentes planètes de notre système solaire (1mm = 6000 km) nous permet de relativiser nos petits soucis. Nous sommes bien peu de chose à l'échelle de notre système solaire. Que dire alors de l'univers !

Dîner aux abords du golf du Sart Tilman où un golfeur bien sympathique nous initie aux secrets et règles de ce sport. Nous reprenons notre chemin qui borde de belles prairies en fleurs.

Enfin , l'arrivé au leu dit : "La Roche aux faucons". Point de vue remarquable.  Faucons ? Malheureusement non, puisque les derniers faucons pèlerins ont déserté ce lieu, sans doute trop fréquenté, depuis 1958. La Roche-aux-faucons est une falaise surplombant  l'Ourthe. Ici,  le paysage est à couper le souffle. On reste silencieux face au travail de la nature. Le panorama est remarquable.



La descente va ensuite s'amorcer en pente plus raide pour retrouver l'Ourthe et ses 93 mètres d'altitude. Attention genoux. Le sentier longe ensuite la rivière dans les sous-bois. Les déchets pris dans les branchages, plastiques se trouvant à plusieurs mètres au-dessus du niveau de l'eau nous rappellent que cette rivière qui nous semble aujourd'hui bien paisible subit des variations énormes de son niveau, particulièrement lors des inondations hivernales bien connues dans notre région.
Un divan en cuir bleu trône au milieu de la rivière. Tristesse !
Rencontre avec un petit homme bien sympathique qui promène ses chèvres : "Je préfère qu'elles boivent l'eau du robinet plutôt que celle de la rivière", nous dit-il. .


Le retour vers Esneux se fait le long d'une grand-route très fréquentée. le contraste est assez saisissant.  La gare se trouve de l'autre côté de l'Ourthe. Petit verre pour clôturer la randonnée que nous vous conseillons vivement !

 

Infos sur le GR 57

Longueur totale du parcours de ce GR57: 283 km.

Itinéraire : Barchon (GR5) - Liège - Angleur - Esneux - Hamoir - Hotton - La Roche - Houffalize - Gouvy - Troisvierges - Clervaux - Diekirch.

"Dès sa création en 1966, le Sentier de l'Ourthe, ou GR 57, a toujours été l'un des plus parcourus par les randonneurs.
Et quoi de plus normal ? La remontée de tout le cours d'une grande rivière, la diversité des paysages, le passage dans plusieurs localités touristiques, la proximité de deux lignes ferroviaires dont les gares permettent un découpage en tronçons bien équilibrés expliquent certainement un tel engouement. Falaises rocheuses, bois et forêts sauvages, panoramas époustouflants, villages caractéristiques, méandres tortueux, plateaux herbagers, voilà le menu de l'exploration de cette vallée.
Après être passé près des sources de l'Ourthe, le GR 57 pénètre au Grand-Duché de Luxembourg où il emprunte le Sentier du Nord. Celui-ci permet de descendre une autre vallée, encore plus sauvage, formée de cours d'eau successifs (Woltz, Clerve, Wiltz et Sûre) afin d'arriver à Diekirch, près d'où il retrouve le GR 5 (Mer du Nord – Méditerranée).
Les grands randonneurs ont ainsi la possibilité d'effectuer une immense boucle le long de ces deux sentiers mythiques."

 

 

Mise à jour le Jeudi, 21 Avril 2011 09:07
 

Commentaires  

 
+1 #2 gonay 11-04-2012 09:51
randonnees pedestres www.randobel.be
 
 
0 #1 Webmaster 16-08-2011 09:07
Par mail via le site

Un tout grand merci pour la superbe balade entre Angleur et Esneux. Quelle superbe journée, j'ai passée jeudi de la semaine passée. Je ne me suis pas perdu, le temps était génial pour se balader. J'ai payé pour l'aller-retour 7,70€ encore moins cher que mon ami Christophe.

Serge Heuschen
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.