Jean Dupont à Spa. Jusqu'au 24/09 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Mercredi, 06 Septembre 2017 20:13
14.00

 

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

De retour à Spa deux ans après l’exposition qui symbolisait plus de 60 ans de carrière artistique, le peintre Jean Dupont montre, à la Galerie Prince de Condé, à Spa, que s’il reste fidèle au bleu, son esprit créatif emprunte aussi des voies nouvelles.

On se souviendra – et l’exposition nous le rappelle – que certains de ses cartons ont inspiré des tapisseries d’Aubusson, mais, à côté de ses œuvres en deux dimensions, le peintre montre combien la troisième prend une place originale dans ses réalisations. Non seulement des silhouettes de motifs floraux qui font partie de son univers sont reportées sur des plaques découpées au laser t assemblées en objets indépendants, mais des groupes de colonnes de tailles diverses se multiplient et s’habillent des fleurs éclatantes et stylisées chères à l’artiste.

Celui-ci, dont le credo réunit le mouvement, la couleur et la lumière, donne à cette dernière un rôle sobrement accru en peignant sur des supports recouverts d’une feuille d’argent, ce qui offre une séduisante délicatesse aux tonalités déposées par le pinceau. Si le bleu reste la couleur caractéristique de Jean Dupont, on notera que la gamme des autres couleurs a gagné en importance dans ses compositions, La palette s’étend plus largement de l’orange à des rouges affirmés et le jaune s’impose avec l’importance accrue donnée à la lumière solaire.

Le visiteur sera attentif à la forme variée des œuvres présentées. À côté des rectangles classiques, le peintre propose des formats ronds, bien en harmonie avec l’épanouissement des fleurs, mais il y a également divers assemblages de carrés, soit contigus, soit en damiers. Et l’on découvre aussi des boules en concertation avec les colonnes.

 

 

L’ensemble des œuvres proposées dans la galerie n’a pas négligé les « villages de rêve » qui constituent en quelque sorte l’image de marque de Jean Dupont, mais on y trouve aussi le reflet très net d’une évolution – ou révolution ? – qui s’inscrit dans l’épanouissement lumineux de pétales magiques.

[Jean Dupont, mouvement, lumière, couleur, à la Galerie du Pouhon Prince de Condé, rue Gérardy, Spa, jusqu’au 24 septembre, v.s.d. de 11 à 12h30 et de 14 à 18h]  

 

  

 

Mise à jour le Mercredi, 06 Septembre 2017 20:49
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.