L. Cambin et M. Belzunce chez Azur. Jusqu'au 1/10 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Vendredi, 25 Août 2017 22:43

 

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Un sculpteur suisse et un peintre espagnol occupent les socles et cimaises de la Galerie Azur, à Spa, et y créent un intéressant contraste.

À travers une esthétique fondée sur les aplats parfois rehaussés de collages, Manolo Belzunce met en scène l’être humain dans des compositions où les couleurs dialoguent dans une contiguïté stricte révélant des formes humaines, parfois dessinées au trait. L’artiste a fait sienne la méthode  prônée par Picasso : « Je passe la plupart de mon temps à travailler dans l’atelier, de sorte que, quand l’inspiration me vient, je peux la recevoir.» Et c’est bien ce que l’on ressent devant la succession de ces toiles qui donnent l’impression d’un travail continu du peintre qui y transcrit au fur et à mesure ce que lui suggère son imagination, que vient renforcer l’inspiration si intensément attendue.

 

 

De Lorenzo Cambin, on peut voir chez Azur un bel ensemble d’œuvres de petit format, mais l’artiste travaille aussi à l’échelle du paysage dans ses montagnes. On sera sensible au sens de la diversité qu’il cultive à partir d’éléments qui, à première vue, semblent répétitifs. Mais ses fines baguettes métalliques lestées d’un contrepoids sont plantées dans des supports très élaborés dans leur diversité : bois mis en forme pour en valoriser le dessin naturel, métal travaillé comme un serpentin brut, argile, pierre enchâssée dans une structure… Et puis, au sommet des tiges, s’étirent des pointes, des pales, des pétales, de fines ailes dont l’ensemble crée une suggestion de mouvement. Le travail minutieux du sculpteur produit une impression de légèreté aérienne qui joue avec le vent. On se laisse emporter…

[l’exposition est ouverte à la Galerie Azur, avenue Reine Astrid, 48, 4900 Spa jusqu’au 1er octobre, je-sa : 11-18h, di : 11-13h et 15-18h, ou RV. 087/77 11 88, www.galerieazur.be] 

   

Mise à jour le Vendredi, 25 Août 2017 23:30
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.