Trente ans d'École liégeoise du Paysage à Spa PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Vendredi, 07 Avril 2017 22:32

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Le temps passe et révèle des trésors, c’est ce qu’on peut se dire en se rendant compte que depuis trois décennies, sans discontinuer, Jacques Goijen présente chaque année à Spa une exposition mettant en valeur les peintres de l’École liégeoise du Paysage.

 
On se souviendra que, sous cette appellation, on retrouve des peintres post-impressionnistes qui ont été inspirés par les paysages de notre région, même si tous n’en étaient pas originaires ou ont aussi travaillé ailleurs. Ce n’est pas le moindre mérite de Jacques Goijen que d’avoir fait connaître et reconnaître le talent d’artistes dont parfois les œuvres étaient restées inconnues parce que confinées dans des collections privées familiales, donc inaccessibles jusque-là au public. La dynamique créée par la mise à vue de tels tableaux avec ceux d’artistes confirmés ne pouvait évidemment qu’être bénéfique à la réputation des peintres appartenant à cette tendance qui, en gros, couvre la période 1880-1950.

 


 

 L’exposition jubilaire qui se tient actuellement au Cercle Artistique de Spa illustre, on s’en doute, ce propos en une cinquantaine d’œuvres, des huiles pour la plupart, mais aussi des aquarelles, linogravures, gouaches, pastel, dessin et fusain (un autoportrait de Maurice Pirenne). Une douzaine de Richard Heintz donne le ton, entourant Jean Dessaucy, les Crehay, Xavier Wurth, Dieudonné Jacobs, Géo Hougrand, Luc Faisant, Marcel Leruth, Charles Cardol, Élisée Fabry ou Roger Faufra, pour ne citer qu’eux. Une originalité assez rare de cette exposition est de proposer tout un lot de plaques de linogravures de Maurice Pottier.

 

 

Depuis sa première exposition spadoise au Dorint de Balmoral, Jacques Goijen a eu l’occasion d’exposer sa collection en divers lieux de la ville d’eaux. Cette année, c’est encore au Cercle Artistique, dans les Jardins du Casino, qu’il présente cet ensemble d’une belle qualité, représentatif à la fois de ses incessantes recherches et des nombreux talents qui se sont développés au contact de nos paysages. (Jusqu’au 1er mai, 14-18h, tous les jours, sauf le lundi)

 


 

Mise à jour le Vendredi, 07 Avril 2017 23:19
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.