Désiré Louette et Julien Germond chez Christie. jusqu'au 19/03 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Jeudi, 09 Mars 2017 23:29

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Après un long entracte dû à une lourde intervention chirurgicale, je reprends mes Samedi Coups de cœur à un rythme qui sera aussi régulier que possible. Et, pour recommencer, il sera question de la rétrospective de Désiré Louette et des céramiques de Julien Germond à l’Espace d’Art Christie, à Soiron.

 
Le parcours artistique de Désiré Louette est symptomatique de l’évolution personnelle d’un artiste qui ne cherche nullement à suivre les modes, mais découvre progressivement les perspectives que lui offre la discipline qu’il a choisie. Comme bien d’autres futurs artistes, Désiré, lorsqu’il était à l’école, dessinait dans les marges de ses cahiers. Plus tard, il a suivi très consciencieusement un cours par correspondance, mais il a entrevu que cela débouchait finalement sur du travail publicitaire, ce qui ne lui correspondait pas.

Cependant, la technique acquise lui a permis de se rendre compte que, par la peinture, il pouvait exprimer des idées. C’est pourquoi les œuvres de sa première période sont proches du surréalisme et révèlent une portée symboliste, qu’accentuera un cours de gravure. Mais les souvenirs de l’enfance où les saules têtards lui semblaient danser au bord d’un cours d’eau l’amènent à l’expression d’un fantastique dont ne sont pas absentes les makrales. De ce fantastique nourri de la fréquentation des grands paysages qu’en tant que facteur à Ferrières il traverse quotidiennement, va émerger une forme d’abstraction qui se superpose à une vision figurative. Et peu à peu l’homme et le pinceau vont acquérir de plus en plus d’indépendance, une indépendance chaleureuse dont le support sur le terrain est transcendé par une vision abstraite très ressentie et qui ne sombre jamais dans un intellectualisme figeant.

C’est un résumé de ce parcours plein de saveurs que l’on retrouve dans la galerie très intimiste qu’est l’Espace d’Art Christie, un parcours ponctué par les céramiques de Julien Germond, potier à Chinon, revenu à Soiron avec de nombreuses pièces qui en disent long sur son talent. L’originalité des formes, qui parfois se terminent en dentelle, est rehaussée par un habillage d’émaux très intéressant où alternent de somptueuses teintes que l’on dirait vitrifiées et de riches cristallisations dont l’éclat illumine de subtiles nuances.

 

 

 

[Espace d’Art Christie, Saint-Germain, 155C, 4861 Soiron (Pepinster), jusqu’au 19 mars, v.s.d. : 14-19h, 087/880 186, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , www.christieart.skyrock.com]

 


 

Mise à jour le Vendredi, 10 Mars 2017 00:11
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.