Menu chez Azur. Jusqu'au 11/09 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Mercredi, 10 Août 2016 14:49

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Il y a deux ans, la Galerie Azur, à Spa, présentait la première exposition en solo de Patrick Menu. Aujourd’hui, le prénom est tombé et Menu revient chez Azur avec un bel ensemble de ces grands formats pour lesquels il a une prédilection.

 
On retrouve ici les deux éléments qui constituaient déjà la marque propre à cet artiste dans ce que nous avions pu voir précédemment : une peinture jaillissante, spontanée et des contrastes chromatiques qui se nourrissent de nuances. On peut, sans risque d’erreur, estimer que Menu est un émotif, mais qu’il sait organiser l’expression de ses émotions. Sans doute sa formation de designer explique-t-elle qu’il puisse ordonner ses compositions avec une telle cohérence.

 


 

Il serait vain de vouloir classer les tableaux de Menu dans la figuration ou dans l’abstraction. Chacun peut y voir ce qu’il veut, l’un y devinera un paysage épuré, l’autre appréciera la recherche dans l’équilibre des formes et le dialogue des couleurs à travers la subtilité des nuances.

 

 


 

Le rouge et le noir restent ses couleurs favorites, mais sans exclusivité, ce qui amène parfois des choses surprenantes. Ainsi, cette composition  dans des tons de grisaille, pourquoi, chaque fois que je la regarde, me fait-elle penser à la Vue de Delft de Vermeer ? La technique et le propos des deux artistes sont complètement différents, peut-être est-ce la construction générale du motif central qui provoque chez moi cette impression, que je partagerais volontiers.

 


 

On remarquera aussi que, toujours féru d’expérimentation, Menu utilise volontiers dans ses recherches des éléments récurrents – le rectangle en hauteur, par exemple – dont il modifie la taille  et la disposition pour en faire varier le contraste, mais aussi le jeu des nuances. Cela correspond à ce qu’il définissait naguère comme "peinture immédiate" pour expliquer le bouillonnement intérieur qu’il maîtrise pour créer ses tableaux.

Dans l’abondante végétation du jardin de sa galerie, Caroline Chachati a disposé un certain nombre de créations en verre coloré et acier corten de la famille Borowski. Ces girouettes, luminaires et animaux rigolos s’y plaisent quel que soit le temps de ce curieux été.      

 

  

 

[Galerie Azur, avenue Reine Astrid, 48, 4900 Spa, jusqu’au 11 septembre, je-sa : 11-18h, di : 11-13h et 15-18h. 087/77 11 88, www.galerieazur.be, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ]

Mise à jour le Mercredi, 10 Août 2016 15:26
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.