Marc-André Metais. Galerie Azur. Jusqu'au 28/02 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Vendredi, 29 Janvier 2016 09:22

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

L’exposition d’œuvres de Marc-André Metais à la Galerie Azur a ceci de particulier qu’en un tour de salle, on peut découvrir l’évolution du peintre en quelques années. Le style change avec les thèmes, à moins que ce ne soit l’inverse.

 
D’une formation multiple, Marc-André Metais a retiré l’expérience de la mise en œuvre de diverses techniques qui peuvent s’associer. C’est pourquoi on trouve dans ses œuvres des paysages et des portraits baignés de touches de couleurs qui pourraient sortir d’un kaléidoscope. Superpositions, collages, touches contiguës permettent de tels effets, qui situent parfois la composition entre le figuratif et l’abstrait.

 


 

On constate ensuite que, se définissant comme néo-expressionniste, le peintre s’attache de plus en plus à des personnages, non plus tellement à des portraits – encore que – mais à des instants d’émotion, à ce qu’il appelle des « moments parfaits », le plus souvent à deux personnages. Dans cette intimité, la composition se fait plus simple, même si l’angle choisi est particulier. Le dessin est plus linéaire, couleurs et lumière jouent un rôle sensuel qui peut aller jusqu’à des effets de surexposition, comme on le dirait s’il s’agissait de photographie.

 

 

Puis revient un visage seul, très expressif et dont un collage multicolore constitue la barbe. Est-ce l’amorce d’un nouveau développement ? Peut-être, car Marc-André Metais n’a pas fini d’étonner, de chercher, de se renouveler, lui qui rêve d’un art total qui regrouperait tout ce qu’il a envie d’exprimer à propos de l’être humain et de la nature, au sujet desquels on a trop souvent oublié que l’un fait partie de l’autre.     

 


 

[Exposition Marc-André Metais à la Galerie Azur, avenue Reine Astrid, 48, Spa, jusqu’au 28 février, je- sa : 11-18h, di : 11-13h et 15-18h. 087/77 11 88087/77 11 88, www.galerieazur.be]

 


 

Mise à jour le Vendredi, 29 Janvier 2016 10:23
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.