À la recherche des Verviétois. Maison Ad. Hardy. Jusqu'au 31/12 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Jeudi, 11 Décembre 2014 03:46

C’est devenu une tradition : depuis plus de dix ans, en décembre, l’École Liégeoise du Paysage prend  ses quartiers dans le bel espace d’exposition de la Maison du Poète Adolphe Hardy, à Dison.

 
On se souvient qu’en 2012, le célèbre critique d’art Georges Schmits, auteur d’une remarquable étude sur les peintres verviétois François et Armand Funcken, vint sur place revoir La File du Ravitaillement et Le Cinéma, deux des trois tableaux grands tableaux consacrés par Armand Funcken à Verviers durant la guerre de 1914-1918. Jacques Goijen avait pu les retrouver et les acquérir peu auparavant. Le troisième, L’Harmonie, était déjà en restauration à ce moment. Un an plus tard l’ensemble fut exposé dans la Salle Joseph Gélis de la Maison Hardy et, grâce à la Fondation Roi Baudouin, acquis dans le contexte de la sauvegarde du patrimoine régional verviétois pour figurer dans les collections du futur musée de la Place Sommeleville.

Depuis lors, quelques grands moments ont encore marqué cette année qui  s’achèvera par l’exposition disonaise. Notons la vente extraordinaire de vingt-cinq tableaux de Richard Heintz lors d’une rétrospective exceptionnelle présentée au siège de l’École Liégeoise du Paysage, puis aussi les somptueuses expositions qui se sont tenues en l’église du Grand Séminaire de Liège et au Palais abbatial de Saint-Hubert. Mettant en exergue une constatation de Philippe Derchain « Quand on étudie l’histoire de la peinture au pays de Liège, on est surpris de voir Verviers fournir un sérieux contingent d’artistes »:revoici donc Jacques Goijen à la Maison Adolphe Hardy pour y mettre l’accent sur les peintres verviétois en faisant connaître, acheter ou vendre leurs œuvres essentiellement postimpressionnistes, comme on le voit sur notre photo entre une Ferme à Deigné de Jacques Huydts et un Bouquet varié de Marcel Begond.

 


 

Au catalogue de ce mois de décembre s’inscrivent, entre autres, des tableaux d’artistes tels que Dieudonné Jacobs, Albert Sirtaine, Émile van Aubel (La Meule), Paul Lepage, Géo Hougrand, Paul Schmitz, Josef Thoma, Louis Thérer ou Lucien Hock. Soit l’occasion de retrouver ou de découvrir, à côté d’autres encore tels que Richard Heintz ou Luc Faisant, des talents de notre région qui ont pu s’exprimer au mieux à partir de nos paysages pour traiter éventuellement d’autres thèmes ou d’autres contrées.

[Exposition À la recherche des Verviétois, parcours d’artistes disparus, jusqu’au 31 décembre à la Maison Adolphe Hardy, place du Sablon, 79, à Dison, ma-di :14-18h, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ]

Mise à jour le Jeudi, 11 Décembre 2014 04:09
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.