La Belle Époque au CTLM. Jusqu'au 18/01 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Vendredi, 17 Octobre 2014 18:07

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Les historiens disent, non sans raison, que le XXe siècle n’a véritablement commencé qu’en 1914. C’est dire que le mode de vie qui marque le dernier quart du XIXe a perduré jusqu’à la Grande Guerre. La commémoration de celle-ci est donc une occasion judicieuse d’évoquer ce qu’on a appelé la Belle Époque.

 
Avec La Belle Époque en 100 coups d’œil, le Centre Touristique de la Laine et de la Mode présente une exposition riche en excellents documents qui permet de comprendre pourquoi cette période de l’Histoire a reçu ce qualificatif. La prospérité économique de Verviers dans ces années-là, principalement fondée sur une industrie textile novatrice et dynamique, en est un élément essentiel d’explication pour notre région, mais le succès que continuaient à connaître les cures thermales de Spa, désormais en liaison ferroviaire avec toute l’Europe, n’est pas à négliger dans l’image que nous percevons encore de la Belle Époque.

Les conditions de vie étaient loin d’être faciles pour une large partie de la population, c’est pourquoi ces décennies furent aussi celles de luttes sociales dont les résultats influencent encore positivement notre XXIe siècle, même si on ne s’en rend pas toujours compte. Mais si l’exposition du CTLM ne manque pas d’évoquer cet aspect de la Belle Époque, elle met davantage l’accent sur le style de vie de la bourgeoisie qui, bénéficiant d’une aisance certaine, a vécu les fastes de ce tournant de siècle.

Le visiteur peut se rendre compte dès le départ que Verviers était un pôle important du progrès technique, avec ses usines qui mettaient en œuvre les inventions de ses mécaniciens, mais aussi avec la fabrication des premières automobiles. La prospérité verviétoise, qui se reflète dans l’urbanisme, la vie associative et culturelle, s’inscrit dans un contexte plus général que l’on retrouve aux cimaises avec un ensemble de lithographies de Toulouse-Lautrec et des aquarelles impressionnistes de Berthe Morisot (photo : Promenade au bois de Boulogne). Viennent alors d’autres œuvres, objets, documents, vêtements qui sont autant de témoins de ces années qui, au-delà de leurs facettes frivoles, ont laissé un bilan fort intéressant dans plusieurs domaines de la science, des arts et de la culture.

En complément à cette exposition, le CTLM organise diverses activités et animations, dont notamment,

-       ce jeudi 23 octobre à 19h30, une conférence du Professeur Claude Desama, Verviers, de la Révolution à la Belle Époque (1879-1914).

-       Les mercredi 5 novembre et vendredi 19 décembre, de 18 à 20h, des ateliers d’écriture, sur les traces respectivement de Zola et de Rimbaud.

-       les mercredi 5 novembre et vendredi 19 décembre, de 20 à 22h, des Salons littéraires co-organisés avec l’asbl Les Bêtes à Plumes, avec lectures autour des grands écrivains de la Belle Époque et intermèdes musicaux. À l’initiative des Bêtes à Plumes, une vingtaine d’écrivains contemporains, principalement de la région, se sont livrés à la rédaction de courts textes au départ d’extraits d’une soixantaine d’auteurs de la Belle Époque. Ces textes figurent dans le catalogue de l’exposition.

-       Le dimanche 23 novembre, de 13 à 17h, en collaboration avec l’association des Guides de Verviers (AGAV) : Rude Journée pour Léopold II, visite-découverte, à travers Verviers et l’exposition, de la journée du 28 juillet,  1878 où le roi vint à Verviers pour l’inauguration du barrage de la Gileppe.

        

[L’exposition La Belle Époque en 100 coups d’œil est ouverte au CTLM, rue de la Chapelle, 30, à Verviers, jusqu’au 18 janvier 2015, ma-di : 10-17h.Infos et réservations : 087/30 79 20, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ]


 

Mise à jour le Vendredi, 17 Octobre 2014 18:35
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.