Les "pays" de Wallonie Imprimer
Écrit par Albert Moxhet   
Jeudi, 30 Janvier 2014 17:14

 

Samedi Coup de cœur d’Albert Moxhet

Il en reste quelque chose dans la dénomination de nos provinces, par exemple, mais on ignore souvent qu’ils constituaient parfois une mosaïque très compliquée. Dans un ouvrage fort bien documenté, Frédéric Marchesani s’est lancé Sur les traces des anciens « pays » de Wallonie.

 

 

 [Attention : les lignes de cet articles se sont allongées vers la droite. Suive-les jusqu'au bout, vous y découvrirez des photos.]

Historien travaillant à l’Institut du Patrimoine wallon, l’auteur nous donne ici, dans un grand volume de 384 pages, un recensement inédit des traces matérielles subsistant de ces territoires dont l’histoire particulière s’est arrêtée en 1795, lorsqu’ils ont été annexés à la République française qui mettait fin à l’Ancien Régime. C’est ainsi que le lecteur est amené à prendre pied dans les quatorze « pays » que recouvre le territoire actuel de la Wallonie. Les découvertes sont nombreuses et permettent à chacun de retrouver le cadre historique de ces entités qui étaient parfois extrêmement morcelées. On ne s’étonnera donc pas de la complexité de l’échiquier politique de ces époques où,  par le jeu des alliances et des héritages, des portions de nos régions relevaient du comté de Flandre, du royaume de France ou de l’Électorat de Trèves, par exemple. Les cartes figurant dans l’ouvrage concrétisent très clairement cette complexité.

Pour chacun de ces anciens « pays », Frédéric Marchesani donne en premier lieu une notice historique, puis passe en revue les sites, objets, monuments et autres références qui s’y rapportent, ainsi que les traces laissées par cette entité en dehors de son territoire ou qui lui sont liées. Les illustrations qui accompagnent ces textes présentent beaucoup d’intérêt : vues aériennes, ensembles architecturaux, détails révélateurs ou significatifs, documents anciens.

 

Les annexes permettent une utilisation très pratique de ce volume, car, outre un glossaire, l’index des personnes, celui des lieux et la bibliographie, on y trouve une table reprenant les noms des localités d’avant la fusion de 1976 pour en donner la commune actuelle et leur appartenance aux « pays » d’avant la Révolution de 1789.

On notera que la région verviétoise, au sens large, montre implicitement, à travers cette recherche exemplaire, combien elle a une vocation de carrefour, puisqu’on y retrouve le Marquisat de Franchimont, la Principauté épiscopale de Liège, la Principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy, le Duché de Limbourg et le Pays d’Outremeuse, le Duché de Luxembourg, ainsi que l’Électorat de Trèves.                                                                     

[Frédéric MARCHESANI, Sur les traces des anciens « pays » de Wallonie, Namur, Institut du Patrimoine wallon, 2013, ISBN 978-2-87522-120-9]                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

Mise à jour le Jeudi, 30 Janvier 2014 17:48