Ateliers philosophiques au CMK les mercredis du 29/2 au 9/5/2012 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Best of Verviers   
Vendredi, 17 Février 2012 16:57

L’ordinaire de chacun, le bien de tous ou l’objet de nos échanges ? Le commun se dérobe facilement aux questions qu’on lui adresse. Quel est en effet ce commun dont il faudrait « partir » pour proposer une « réflexion » pertinente sur l’époque ? Comment définit-on ce qui nous intéresse, ce qui nous regarde, c’est-à-dire ce qui nous interpelle ?

Verviers certes, par exemple, mais est-ce la commune, ses communautés, ses autorités communales ? Et Pyongyang ? Comment fait-on avec l’ordinaire des citoyens nord-coréens et avec l’« extraordinaire » manifestation de deuil mise en scène par les médias de toutes sortes, ici et là-bas, à l’annonce du décès de leur président ? On vit pourtant en Corée du Nord comme on vit en Belgique.

Comment définit-on, par ailleurs, ce qu’est le bien commun, ce qui est la préoccupation de tous, ce qui concerne tout le monde et ce qui doit être également accordé et reconnu pour tout le monde ? Le commun est objet de pédagogie. Au sens premier : l’éducation des enfants prétend y pourvoir, jusque dans les choix les plus intimes (un homme ? une femme ?). Au sens dérivé aussi : les choix à faire collectivement demandent, dit-on, un peu de « pédagogie ». Des pédagogues de l’autorité aux pédagogues de l’austérité. Et puis qu’entendons-nous et que regardons-nous ? Le commun est objet de communication. Publicité, réseaux sociaux, téléréalité, comment faire avec les slogans et les lieux communs qui semblent saturer notre quotidien ? Faut-il dès lors soutenir – et en quel sens – que l’éducation est impossible ?

Faut-il soutenir que la politique est impossible, réduite à l’alternative du cynisme professionnel ou du dilettantisme velléitaire ?

L’atelier de philosophie « Le fil du commun » est animé par des chercheurs de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège.

L’atelier philosophique aura lieu le mercredi de 18h00 à 20h00

29 février 2012 : Thomas BOLMAIN
Au secours ! la politique n'existe pas. Un exemple actuel, Verviers

07 mars 2012 : Geoffrey GEUENS
Les pédagogues de l'austérité : éditorialistes, économistes et politiques face à la crise

14 mars 2012 : Alexandre HENROT
Contester pour contester ?

21 mars 2012 : François PROVENZANO
Peut-on vivre avec des slogans ?

18 avril 2012 : Damien DARCIS
Voyage dans l’ordinaire nord-coréen

25 avril 2012 : Jeremy HAMERS
« C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui » (Rémi Gaillard). Quel(s) roi(s) pour le fou ?

2 mai 2012 : Noémie CRAVATTE & Julien PIERON
Masculin/Féminin : une évidence ? Questions de genres

9 mai 2012 : Antoine JANVIER
Et si l'éducation était impossible ? Questions sur les politiques de l'enfance

Prière de s'inscrire par mail Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou au 087 33 84 22

(PAF : 5€ adultes / 2€ étudiants par séance)


Au CENTRE MAXIMILIEN KOLBE
Rue du Prince 12 - 4800 Verviers

 

Photo : Brigitte Jacques

Mise à jour le Vendredi, 17 Février 2012 17:05
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.