Carillon 75 a pris son envol PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Albert Moxhet   
Lundi, 08 Octobre 2012 22:22

 Le carillon reprend sa place dans le panorama musical et culturel où il était trop méconnu. Verviers joue son rôle dans cette reconnaissance à l’occasion des manifestations marquant le 75e anniversaire de l’actuel carillon de Notre-Dame des Récollets. Un remarquable concert – en plein air, évidemment – a marqué le début des festivités qui s’étaleront jusqu’en décembre avec les Dimanches d’Automne, la fonte d’une cloche, une exposition au Musée des Beaux-Arts et le Concert de Noël.

 

 
  Peut-être le carillon de Bergues, mis en lumière par Dany Boon dans Bienvenue chez les Ch’tis, a-t-il été un déclencheur dans le renouveau d’intérêt dont jouit ce type d’instrument. Toujours est-il qu’à Verviers, c’est à une véritable renaissance que l’on assiste. Un premier carillon fut installé à Notre-Dame en 1901, dans la tour édifiée une dizaine d’années auparavant, mais en raison de certains défauts, il ne fut guère utilisé que de manière automatique pour marquer l’écoulement du temps. Son état de délabrement amena son remplacement et le refonte de ses cloches dans un nouvel instrument inauguré en décembre 1937. Cependant, la partie manuelle, trop peu utilisée, dut être remise en état pour les festivités du tricentenaire de Verviers Bonne Ville, en 1951. On électrifia ensuite le tambour programmable et en 1996, le carillon fut équipé d’électro-tinteurs à commande informatisée, sans toutefois que la partie manuelle soit véritablement entretenue.

En 2005, une équipe de l’Association Campanaire Wallonne (ACW), une asbl qui regroupe les carillonneurs et spécialistes et amateurs des horloges de tour, rétablit les connexions entre cloches et clavier, ce qui rendit voix à l’instrument. Depuis lors, sous l’impulsion dynamique de Marie-Madeleine Thonard-Crickboom et avec le soutien de la Fabrique d’église, une équipe de passionnés entretient l’instrument et organise des concerts de carillon, notamment dans le cycle des Dimanches d’Automne. Appuyées par la Ville de Verviers, l’asbl ARC des Récollets-Jeunesse Notre-Dame, l’ACW, la Maison des Jeunes des Récollets et l’Institut Sainte-Claire, les festivités du 75e anniversaire s’inscrivent tout naturellement dans cette perspective.

 

Elles ont débuté ce dimanche 7 octobre ensoleillé par un concert très varié, The Voice Carillon, qui a permis à un nombreux public de constater que le répertoire du carillon est un large éventail. Installés dans la Cour Fischer, les auditeurs pouvaient voir sur un écran les carillonneurs au clavier quelques dizaines de mètres plus haut. Provenant des trois classes de carillon existant en Wallonie, c’est-à-dire celles de l’Académie d’Ath, de l’Académie Grétry de Liège et de la Collégiale Saint-Jean l’Évangéliste à Liège, sept carillonneurs – dont le plus jeune n’a que 9 ans – se sont relayés, d’abord dans un programme classique, puis dans un blind test de huit chansons de Pierre Rapsat, dont l’épouse était présente, et enfin dans un "Top 10" où les auditeurs avaient le choix entre des airs de Jacques Brel, Yves Duteil, Mecano, Pierre Perret, Henri Salvador, Beethoven, Charles Trenet, les Beatles et deux airs traditionnels. Enchanté, le public ne ménagea pas ses applaudissements aux carillonneurs redescendus sur terre. Autour de Marie-Madeleine Crickboom, Chantal Mollet, Nadine Govers, Constance Michallek, Gontran Karl, le jeune Louis Oostween, et Jean-Christophe Michallek, professeur de carillon à Saint-Jean, se disaient heureux de cette rencontre qui renforce encore les liens qui les unissent dans nos régions.

Après les élections du 14 octobre, les Dimanches d’Automne reprennent le 21 à 15h avec un concert donné par l’harmonie Les Échos de la Berwinne (Aubel) et Gautier Bernard au carillon, suivi, à 16h, d’un concert-promenade dans les rues vers le Musée des Beaux-Arts de la rue Renier, où sera inaugurée l’exposition Cloches à voir et à entendre, patrimoine civil et religieux de Verviers et Dison (ouverte jusqu’au 31 décembre).

Le dimanche 28 octobre, dès 11h, commenceront les préparatifs de Thibaud Boudart pour la fonte d’une nouvelle cloche, prévue à 12h. À 14h, Vincent Duseigne, spéléologue et explorateur de clochers, donnera dans l’église une conférence sur des Cloches extraordinaires, puis, à 15h, la Compagnie Fabienne Henrot, la chorale de Pauline Heggen, et Fabrice Renard au carillon présenteront le spectacle Les années carillon en danse et en chansons. À 17h aura lieu le démoulage de la cloche.

Enfin, le dimanche 16 décembre, à 15h, le Concert de Noël sera donné dans l’église par l’harmonie Les Échos de la Berwinne ; à 17h, des Noëls d’ici et d’ailleurs seront interprétés au carillon et, à 18h, aura lieu la bénédiction de la nouvelle cloche, qui sera installée sur un portique mobile dans le chœur de Notre-Dame des Récollets.

Nos photos : -   Le carillon de Notre-Dame des Récollets (Photo Alain Peelen)

-       Marie-Madeleine Crickboom, la carillonneuse, et son clocher.

-       Le public dans la Cour Fisher.

-       Les sept carillonneurs.

-       Mme Pierre Rapsat avec les carillonneurs à la fin du concert.         

Mise à jour le Lundi, 08 Octobre 2012 22:56
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.