Décors intérieurs verviétois PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jean Brasseur   
Mardi, 04 Décembre 2007 11:01

Ce livre fixe les trésors méconnus d'une ville conjuguée au passé complexe.

Pénétrer dans les intérieurs les plus secrets et les plus intimes de Verviers, une occasion qu'offre le livre de Lucien Klinkenberg et de Jacques Spitz, écrivions-nous dans Le Jour du 18 septembre dernier, consacrant une double page à la présentation de Décors intérieurs verviétois qui vient de sortir de presse.  Le livre est une révélation...

Livre du mois : Décembre 2007

L'auteur, donc l'initiateur, est sans conteste la mémoire qui permet de voyager dans la ville et dans le temps. Mais Lucien Klinkenberg, l'ancien décorateur aujourd'hui pensionné de la rue de la Colline (la maison à la cigogne), n'est pas seul dans l'aventure. Jacques Spitz, le talentueux photographe des musées, est l'oeil. Fameux d'ailleurs puisque les 500 photos de l'album témoignent d'une maîtrise étonnante de l'art photographique où le numérique marque des points. Quant à la mise en page, elle est due à Carole Spitz, la fille de l'artiste, une jeune graphiste qui promet.

 


 

Le décor des décors étant brossé (mais il est aussi le comité scientifique qui encadre, Freddy Joris bien sûr, avec Jacques Wynants, Albert Moxhet, Jean-Marie Geron, Catherine Bauwens et Marie-Paule Deblanc-Magnée), il suffit d'entrer dans les belles demeures figées sur papier glacé, de bien regarder et de faire du porte à porte en s'arrêtant chez les privés et en s'invitant dans les bâtiments publics qui ne manquent pas de classe.

«Depuis tout petit, confie Lucien Klinkenberg (il a 68 ans et des projets pleins la tête), je suis en contact avec les intérieurs verviétois. J'accompagnais mon père, Louis, sur les chantiers. Il était lui-même décorateur, grand ami de Maurice Pirenne. Au lendemain de la guerre, j'ai eu la chance d'être le témoin de nombreuses reconstructions. J'ai le souvenir d'être allé, avec mon père, à Aix-la-Chapelle pour évaluer avec les architectes allemands les dégâts causés par les bombardements au Dom de la ville de Charlemagne»

Ceci explique donc cela. Que Lucien est passionné par son métier, qu'il aime ce qu'il fait, toujours curieux d'apprendre et de retenir, doté de cette mémoire artistique vive et idéalement sélective.

Ne boudons pas notre plaisir. Le livre, idéalement présenté, se dévore à la carte. Il est quelque part un guide générique qui, sur insistance du lecteur attiré par une photo, devient d'une éclatante précision.

C'est un très beau livre d'images. À découvrir absolument par ceux et celles qui aiment et veulent comprendre Verviers, une ancienne grande petite ville pas comme les autres.

Jean Brasseur,  Le Jour 10 décembre 2007

 

"Une révélation ! Le livre que toutes les autres villes de Wallonie nous envient déjà  est à votre disposition au centre touristique de la laine et de la mode rue de la Chapelle. Si tant de visiteurs étrangers sont subjugués par nos demeures aux façades exceptionnelles, que dire alors de leurs intérieurs ! Qui mieux que Lucien Klinkenberg qui toute sa vie a oeuvré pour la sauvegarde du "BEAU" en fréquentant par son métier de peintre-décorateur nombre de ces maisons au riche passé pouvait nous permettre  de découvrir tant de beautés ? En rentrant dans l'intimité de ces habitations de notre ville nous nous rendons mieux compte du caractère exceptionnel qui est le quotidien de certains privilégiés qui ont su sauvegarder ce patrimoine  inestimable. Ambiance, décors, détails, mis en valeur grâce au très grand talent de Jacques Spitz dont les photos m'émerveillent au niveau de la lumière et de la justesse de l'oeil !  Pour couronner le tout, une mise en page aérée et un texte qui va à l'essentiel ainsi qu'une qualité de papier qui relève ce livre que chacun devrait posséder.  Passé de main en main, tous ceux qui le découvrent sont subjugués par la richesse et la beauté des intérieurs de ces maisons.  Certainement LE cadeau verviétois de cette fin d'année. Cet ouvrage reçoit mon coup de coeur comme "livre d'exception"." Le webmaster

Mise à jour le Mardi, 02 Septembre 2008 21:31
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.