En pleine saison PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Renaud Tiquet   
Mercredi, 19 Mai 2010 16:21

Par une matinée pluvieuse, ma séance photo a commencé dans des conditions difficiles tant pour la lumière que pour le matériel.

En effet, l’humidité joue un rôle dangereux sur l’électronique.

Malgré une protection étanche, il est déconseillé de s’exposer à ce genre de risque. J’ai néanmoins osé une sortie ce matin-là. 

Dans le bois de Mariomont, entre boue et flaques, une balade menée à pas de velours me conduit sur un chemin qui longe une prairie.

Au milieu de celle-ci, j’aperçois quelques cervidés mais je suis trop éloigné pour les identifier.

Je tente une approche via le chemin en question. Pas simple de le faire sans bruit, car le sol est très humide et parsemé d’embûches. 

Je fais du mieux que je peux et cela fonctionne. J’arrive à moins de 30 mètres des animaux. De là, je peux voir qu’il s’agit de deux cerfs et d’une biche. 

Les deux mâles ont perdu leurs bois dernièrement. On peut voir qu’il y a des repousses sur leurs têtes; ce qui est tout à fait normal en cette saison. 

La biche quant à elle est pleine : elle a une portée ; ce qui est tout aussi normal en cette saison. 

Je laisse devant moi un rideau de végétation pour conserver tant camouflage que discrétion ; mieux vaut rater quelques photos que de faire paniquer cette biche par ma présence.

Je fais quelques réglages sur mon appareil et je leur tire le portrait.

 

 

Je suis tellement bien caché qu’ils passent à quelques mètres de moi. Monté sur une longue focale, leur proximité ne me permet plus de les avoir entièrement dans le cadre.

 

Ils continueront à brouter sereinement pendant que je les observerai sans faire de photos.

Je m’éloigne d’eux car la pluie devient trop abondante. 

Je range le matériel et prends la direction de la maison pour y déguster un bol de soupe bien chaud.

Bonnes balades à vous! 


 

Mise à jour le Jeudi, 27 Mai 2010 12:11
 

Vous n'avez pas le droit d'ajouter un commentaire : veuillez vous connecter ou vous enregistrer.